Menu

DENOMINATION DE VENTE ET APPELLATIONS

La dénomination de vente du régime hyperprotéiné est varié

La plupart du temps, les dénominations du régime hyperprotéiné sont les suivantes. Jeûne protéiné, jeûne protéique, diète protéinée, diète hyperprotéinée, diète protéique, diète hyperprotidique. Aussi, la diète aux protéines (au Québec), régime protéiné, régime d’épargne protéique, régime hyperprotidique. Tandis qu’à l’étranger, le régime est baptisé: Very Low Calorie Diet (VLCD), dieta proteinada (Espagne), dieta proteica ou dieta iperproteica (Italie).

Dénomination de vente légale des produits destinés au régime hyperprotéiné en France

Préparation diététique en poudre hypocalorique riche en protéines, à teneur en glucides et en lipides réduite. Dont la valeur énergétique est de XXkcal par sachet. (avec sucre et édulcorant pour les saveurs sucrées). Seuls les sachets de poudre à haute valeur biologique sont autorisées pendant la première phase du régime hyperprotéiné. Leur teneur probable en protéines est de 18 g par sachet.

Le journal officiel d’hygiène alimentaire classe les produits diététiques et de régime en plusieurs chapitres. Tout d’abord, comme produits de régime destinés aux régimes qui nécessitent un apport protidique particulier. Cette catégorie de produit est spécifique pour les aliments enrichis en protéines. Puis, on trouve des produits de régime destinés aux régimes hypoglucidiques. Ces produits doivent être mis en vente sous une dénomination comportant l’expression : « Appauvri en glucides ou « Teneur en glucides réduite. Lorsque du fructose ou du sorbitol sont ajoutés au produit doit être précisé l’indication de la teneur en glucides assimilables. En outre, les mentions susvisées ne font en revanche aucune allusion à une perte de poids ou à l’amaigrissement. Elles ne comportent pas non plus le qualificatif « hypocalorique », non plus.

Presque tous les en-cas diététiques riches en protéines sous forme de barres, biscuits, etc ne sont pas à utiliser pendant la phase active d’un régime hyperprotéiné. Malgré les efforts des fabricants, leur composition est toujours trop riche en glucides par rapport à la poudre des sachets hyperprotéinés. Par conséquent, ils contiennent trop de glucides et leur consommation perturbe inéluctablement la cétose.

f01f47bf3869d5a8858a9dba2ed098c9xxxx